Contenu abonnés

Récentes acquisitions de sculptures au Musée du Louvre

13/6/10 - Acquisitions - Paris, Musée du Louvre - En 2008 et 2009, outre l’acquisition du fragment du tombeau de Jean de Lièges dont nous avons déjà parlé [1], le département des sculptures du Louvre a pu enrichir ses collections des œuvres suivantes :

- Un Christ aux Rameaux allemand du XVIe siècle (ill. 1) a été offert en mars 2008 par la Société des Amis du Louvre. Ce type de représentation en bois polychrome, à l’origine posé sur un socle muni de roulettes, était tiré en procession le dimanche des Rameaux pour rappeler l’entrée du Christ à Jérusalem sur son âne. Le plus ancien exemple connu est conservé au Schweizerisches Landesmuseum à Zu ?rich et date de la fin du XIIe siècle. On trouve cependant trace dans les textes d’objets comparables dès le Xe siècle [2].
On trouve notamment d’autres Christ aux Rameaux au Musée de l’Œuvre Notre-Dame et à Colmar au Musée d’Unterlinden. Le Musée de Cluny avait acquis, en 2005, un de ces Christ datant d’un siècle plus tôt (ill. 2).


1. Allemagne du Sud, Souabe, vers 1520-1525
Christ aux Rameaux
Bois, restes de polychromie - 135 x 120 x 41 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Musée du Louvre
Voir l´image dans sa page
2. Allemagne du Sud, deuxième quart du XVe siècle
Christ aux Rameaux
Bois polychrome - 122 x 100 x 44 cm
Paris, Musée national du Moyen Age
Photo : Musée du Moyen Age
Voir l´image dans sa page

- Une petite sculpture de L’Enfant Jésus (ill. 3), créée à Malines vers 1500, acquise en septembre 2009. Les ateliers malinois étaient spécialisés dans la production de statuettes de dévotion dont la polychromie était faite à Bruxelles. Les figures de la Vierge sont les plus nombreuses et on ne connaît qu’une douzaine de Christ enfant comparables datant des environs de 1500.
Ces sculptures en bois étaient habillées par les religieuses des communautés pour lesquelles elles étaient réalisées. Nous renvoyons les lecteurs au document mis en ligne par le Louvre à propos de cette…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.