Contenu abonnés

Quelques tableaux anciens en vente dans les prochains jours

1. Francesco Solimena (1657-1747)
Le Triomphe de la Foi sur l’Hérésie par l’intercession des Dominicains, vers 1704-1705
Huile sur toile - 229,5 x 93 cm
Vente Tajan Paris le 22 juin 2022
Photo : Cabinet Turquin
Voir l´image dans sa page

21/6/22 - Marché de l’art - Paris - Aucune accalmie en vue sur le marché parisien, où ce mois de juin voit se succéder les vacations de meubles, d’objets d’art et de tableaux. Le moment est d’ailleurs venu de s’intéresser à deux ventes de peinture anciennes, organisées le 22 juin chez Tajan et le 28 juin chez Aguttes. De nombreux amateurs se sont précipités dans les salons du cabinet Turquin au cours des dernières semaines afin d’y admirer le modello inédit (ill. 1) de Francesco Solimena pour la grande fresque du plafond de la sacristie de l’église San Domenico Maggiore, à Naples. Réalisé entre 1705 et 1707, ce plafond de quatorze mètres de long sur cinq mètres de large fut l’un des plus admirés du XVIIIe siècle. Fort bien conservée, cette esquisse constituant assurément le modello présenté aux pères dominicains est elle-même d’un format exceptionnel : c’est, incontestablement, l’un des tableaux anciens les plus importants redécouverts cette année sur le marché de l’art. Le projet est à la mesure de l’édifice, église-mère des Dominicains dans le royaume de Naples, qui abrita des chefs-d’œuvre de Raphaël, Titien ou Caravage aujourd’hui conservés dans des musées. On saura demain soir si cet exceptionnel modello inédit rejoint lui aussi une institution ou bien retourne aussitôt en collection particulière. Redécouvert en Bourgogne, ce grand tableau s’impose comme un jalon capital de l’un des grands décors du début du XVIIIe siècle italien, véritable « réponse napolitaine aux plafonds illusionnistes d’Andrea Pozzo à Rome » comme l’écrivit Carmen Bambach en 1987.


2. François Boucher (1703-1770)
Les amours vendangeurs
Huile sur toile - 81 x 100 cm
Vente Tajan Paris le 22 juin 2022
Photo : Tajan

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.