Nouvelles acquisitions du Dallas Museum of Art (1) : Granet

8/11/19 - Acquisition - Dallas, Museum of Art - Nous commencerons cette série de trois articles sur les acquisitions récentes de Dallas par une peinture léguée au musée par Bill Jordan, grand historien d’art spécialiste de la peinture espagnole disparu en janvier 2018, et Robert Dean Brownlee. Il s’agit d’un grand tableau de François-Marius Granet représentant un sermon dans l’église Santa Bibiana à Rome (ill. 1).


1. François-Marius Granet (1775-1849)
Sermon dans l’église Santa Bibiana à Rome
Huile sur toile
Dallas, Museum of Art
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. François-Marius Granet (1775-1849)
Chœur de l’église des Capucins
Huile sur toile - 93,3 x 73,8 cm
Lyon, Musée des Beaux-Arts
Photo : Lyon, Musée des Beaux-Arts
Voir l´image dans sa page

L’œuvre est typique du goût de l’artiste pour les intérieurs d’églises et les scènes représentant des religieux. La plus célèbre de ces compositions, connue par plusieurs versions, est l’Intérieur du chœur de l’église des Capucins (ill. 2), qui fut exposée au Salon de 1819 (une de ces versions, celle du musée des Beaux-Arts de Lyon, est actuellement présentée dans l’exposition de Montargis - voir l’article).
Le Sermon dans l’église Bibiana ne semble pas avoir été présenté au Salon, mais il est très proche, dans sa composition, de l’église des Capucins : le cadrage, vers le chœur, est le même, tandis que les personnages, les moines capucins dans le second, les religieux ainsi que quelques paysannes dans le premier sont disposés de part et d’autre. Dans le tableau donné à Dallas, le sermon est fait par un cardinal agenouillé sur un socle qui lui sert de chaire.


3. Nef de l’église Santa Bibiana à Rome
Photo : Lalupa (CC BY-SA 3.0)
Voir l´image dans sa page

On peut constater que l’église n’a pratiquement pas changé depuis que Granet a peint sa toile (ill. 3). Dans le chœur, on voit la statue de sainte Bibiane par le Bernin dans une niche, tandis que de part et d’autre de la nef, au-dessus de la corniche qui surplombe les colonnes, on devine plus que l’on ne voit les fresques de Pierre de Cortone, à gauche, et celles d’Agostino Ciampelli, à droite.


4. François-Marius Granet (1775-1849)
La basilique de Santa Bibiana, près du temple de Minerve Medica à Rome
Plume et lavis - 22 x 19 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN/GP-T. Le Mage
Voir l´image dans sa page
5. François-Marius Granet (1775-1849)
Sermon dans l’église de Santa Bibiana,
à Rome

Plume et lavis - 23,5 x 36,5 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN/GP-T. Le Mage
Voir l´image dans sa page

Le Musée du Louvre conserve deux dessins (ill. 4 et 5) peut-être en relation avec cette peinture. Le premier montre la nef de l’église entièrement vide, tandis que le second représente un moine prêchant, mais situé cette fois à gauche de la composition, et s’adressant à une foule surtout composée de gens du peuple.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.