Contenu abonnés

Notre-Dame : le temps de l’apaisement

7 7 commentaires
Notre-Dame en feu, le soir du 16 avril 2019
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

La décision a donc été prise par le chef de l’État, suite à la réunion de la Commission nationale des monuments historiques : la flèche de Notre-Dame sera restaurée à l’identique et, comme le toit, dans les matériaux d’origine. On ne peut évidemment que s’en féliciter. Le « beau débat patrimonial » dont nous parlait l’ancien ministre Franck Riester n’aura pas lieu, et c’est heureux, car il n’aurait pas été beau. Le psychodrame dont on aurait certainement pu se passer est terminé, même s’il faudra surveiller ce qui sera fait aux abords de la cathédrale, qui méritent autant d’attention que la cathédrale elle-même.

La charpente, dont le mode de restauration faisait moins débat…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.