Contenu abonnés

Mécénat : la concurrence déloyale de l’État

Voir l´image dans sa page

Le château de Versailles vient de lancer une nouvelle souscription publique pour la restauration de la chapelle royale, et plus précisément des sculptures : « Une nouvelle campagne de mécénat est ouverte pour permettre au grand public - particuliers ou petites et moyennes entreprises - de participer au dernier grand chantier de Louis XIV en adoptant les statues de la Chapelle royale. » comme on le lit sur le site du château.

De plus en plus de monuments nationaux organisent ainsi des appels aux particuliers ou aux entreprises pour qu’ils participent, avec déductions fiscales à la clé, à des restaurations qui sont, de fait, de la responsabilité de l’État. Car c’est bien à lui que devraient revenir les travaux à mener sur le château de Versailles, ceux qui…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.