Contenu abonnés

Le retour tant espéré du Salon du Dessin

1/7/21 - Marché de l’art - Paris, Salon du Dessin - Quel bonheur de pouvoir enfin se rendre dans un salon ! C’est donc celui du Dessin qui ouvre le bal cette année, plus tard que d’habitude bien entendu, un peu moins longtemps, mais qui permet enfin de penser qu’une certaine normalité va revenir, malgré les masques et les jauges.


1. Claude Lorrain (1600-1682)
Paysage
Plume et encre brune, lavis sépia
Marseille, Musée des Beaux-Arts
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. Anonyme, XVIIe siècle
Arbres
Plume et encre brune, lavis brun
Marseille, Musée des Beaux-Arts
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Beaucoup de galeries n’ont pu venir, cependant, en raison des contraintes pesant encore sur les déplacements internationaux. Ce manque a donc été comblé avec des marchands plus contemporains, le XXe siècle occupant cette année pas loin de 50 % du Palais Brongniart. On ne peut, évidemment, le reprocher aux organisateurs, mais on espère qu’on reviendra l’an prochain à une répartition plus en faveur du dessin ancien et XIXe. Il y a, quoi qu’il en soit, suffisamment à voir dans ce domaine pour ne pas être déçu de la visite, d’autant que celle-ci, comme chaque année, se double de la présentation d’une collection muséale. Prévus l’an dernier, ce sont les musées de la Ville de Marseille qui s’exposent cette année, avec un accrochage thématique de dessins français autour du jardin, qui était celui prévu pour l’édition de 2020. On peut ainsi admirer des feuilles de plusieurs siècles différents, celles du XVIIIe ayant fait l’objet, avec tous les dessins français de cette époque des dessins de Marseille, d’un gros catalogue paru l’année dernière. C’est l’occasion de signaler, avec un peu de retard, cette publication remarquable qui devrait être suivie bientôt, on l’espère, des autres siècles.


3. Hubert Robert (1732-1806)
Les Cascatelles de Tivoli, 1760
Sanguine
Marseille, Musée des Arts décoratifs,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.