Contenu abonnés

Le musée de Budapest achète un portrait de Ferdinand Bol

5/10/21 - Acquisition - Budapest, Musée des Beaux-Arts - On le présente comme l’un des plus brillants élèves de Rembrandt. Il travailla dans son atelier entre 1635 et 1641, et subit bien évidemment son influence, au point que certaines de ses œuvres sont aujourd’hui encore attribuées au maître. Mais une fois établi comme peintre indépendant, Ferdinand Bol affirma progressivement son style, évoluant vers une palette plus claire, une manière plus lisse. Dans les années 1650, il privilégia en effet des couleurs plus vives et chercha pour ses modèles des effets d’élégance dans les poses, se rapprochant ainsi de la manière d’un autre portraitiste majeur de cette époque installé à Amsterdam, Bartholomeus van der Helst, un peintre qu’une exposition de la National Gallery de Londres consacrée…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.