Le Conservatoire national d’art dramatique bientôt protégé comme monument historique

6/6/19 - Patrimoine - Paris, Conservatoire national d’art dramatique - Par les temps qui courent, les bonnes nouvelles sont si rares qu’il faut se réjouir quand nous pouvons en apporter une. Et nous donnons celle-ci avec d’autant plus de plaisir qu’il faut en féliciter le ministère de la Culture et lui seul car il était dans cette affaire unique décideur. Nous aimerions que cela arrive plus souvent et nous n’avons aucune réticence à le faire lorsque c’est le cas. Bravo donc à la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, bravo à la Direction Générale des Patrimoines, bravo à la Direction Générale de la Création Artistique et bravo, en définitive, à Franck Riester que nous devons tenir responsable des bonnes actions, comme des mauvaises.


1. Ancien vestibule du Conservatoire
dit salle des Colonnes
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. François-Frédéric Lemot (1771-1827)
Deux Renommées couronnant l’aigle impérial
(l’aigle a disparu sans doute à la Restauration)
Minerve distribuant des Couronnes aux différentes parties d’étude de la Musique et de la Déclamation, 1811
Plâtre
Escalier du Conservatoire national d’art dramatique
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Le Conservatoire national d’art dramatique, dont nous avions parlé à plusieurs reprises ici pour signaler les dangers qui pesaient sur lui, va être protégé au titre des monuments historiques. Certes, on peut regretter qu’il ne s’agisse pour l’instant que d’une inscription proposée par la DRAC, alors qu’à notre sens tout le monument mérite le classement, mais au moins est-ce un premier pas qui devrait assurer la préservation de l’ensemble au cas où il serait vendu. D’ailleurs, la Commission Régionale du Patrimoine et de l’Architecture, à qui le dossier va être présenté lors de sa prochaine réunion au mois de juillet peut émettre un vœu pour le classement qui est décidé par arrêté du ministre de la Culture.


3. François-Frédéric Lemot (1771-1827)
Minerve distribuant des Couronnes aux différentes parties d’étude de la Musique et de la Déclamation, 1811
Plâtre
Escalier du Conservatoire national d’art dramatique
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
4. Une des poutres peintes et frise peinte
Salle Louis Jouvet du Conservatoire
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Il faut, bien sûr, attendre cette CRPA pour connaître le sort qui sera réservé au Conservatoire. Il est évident que l’inscription est acquise, et nous estimons qu’elle devrait déboucher sur un classement : non seulement l’ensemble le mérite, mais il ne peut être dissocié de la salle de spectacle qui est classée depuis 1921. Par ailleurs, s’il devait être vendu, un classement constitue une protection plus forte.
Il reste à s’interroger sur la propriété de cet ensemble. Il nous paraîtrait plus sage qu’il reste dans le domaine public plutôt que d’être cédé à un investisseur, mais cela concerne moins directement La Tribune de l’Art. Nous resterons néanmoins très attentif au devenir de ce monument splendide.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.