Contenu abonnés

La résurrection de Lazare de Joseph-Marie Vien, volée à l’église Saint-Roch

Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

17/9/04 – Vol - Paris, église Saint-Roch - Ce vol a été moins médiatisé que celui du Cri d’Edvard Munch. Pourtant, il s’est déroulé à Paris et concerne une grande peinture d’un des bons artistes du XVIIIe siècle : la Résurrection de Lazare [1] de Joseph-Marie Vien, conservée jusqu’alors dans l’église Saint-Roch, a disparu avant le 20 août 2004, date à laquelle le forfait a été constaté [2].

Ce tableau est une commande pour le réfectoire du Couvent des Feuillants à Paris. Il fut transporté à Saint-Roch au XIXe siècle et était placé dans la chapelle du Calvaire, derrière le maître-autel [3]. Cette chapelle, reconstruite en 1849 et fermée depuis de très nombreuses années, est en mauvais état de conservation. On peut y voir notamment trois groupes…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.