Contenu abonnés

La restauration et la nouvelle présentation des plans-reliefs de Lille

Didier Rykner

L’inauguration a eu lieu il y a quelques mois, mais pour ce type d’information, peu importe d’arriver un peu tard : l’essentiel est d’en parler, surtout si l’on a du bien à en dire. Et il faut reconnaître que la nouvelle présentation, après restauration, des plans-reliefs conservés par le Musée de Lille, est une belle réussite.


1. La salle des plans-reliefs au Musée des Beaux-Arts de Lille
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Précisons tout d’abord que la présence à Lille de ces maquettes nous a toujours semblé discutable, sinon scandaleuse. Les responsables actuels n’y peuvent rien, ils héritent d’une situation léguée par Pierre Mauroy et Jack Lang [1]. L’ancien Premier ministre, redevenu maire de Lille, a réussi à s’emparer pour le musée de sa ville d’un grand nombre de plans-reliefs de villes du Nord et de Belgique. Cela a abouti (et la polémique à l’époque fut violente) à démanteler une collection royale dont l’intégrité aurait dû être conservée (à ce sujet, voir notre article de 2012). Il est vrai que cette collection, depuis fort longtemps, est bien mal traitée par le Ministère de la Culture : réduite à portion congrue dans le Musée des Plans-Reliefs, au dernier étage du Musée de l’Armée aux Invalides, le nombre de modèles présentés est restreint et la majorité des maquettes est conservée en réserve. Si le musée en prend soin comme en témoigne une visite que nous avons pu faire l’année dernière (où nous avons vu une restauration en cours), cette présentation réduite est indigne, alors que les espaces pour les présenter existent dans les combles… Bref, devant l’inconséquence du ministère (une de plus), il faut finalement se réjouir du travail mené par Lille pour mettre en valeur les plans-reliefs qui lui ont été confiés.


2. Plan-relief de Lille
Lille, Musée des Beaux-Arts
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

D’autant qu’incontestablement, la ville a mis les moyens : les quatorze maquettes ont été soigneusement restaurées,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.