Contenu abonnés

L’église Saint-Germain-des-Prés (presque) complètement restaurée

3 3 commentaires
Pour soutenir nos combats patrimoniaux

1. La nef de l’église Saint-Germain-des-Prés décorée par Hippolyte Flandrin et Alexandre Denuelle (après restauration)
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

30/7/20 - Restauration - Paris, église Saint-Germain-des-Prés - Il est rare à Paris de pouvoir visiter une église presque entièrement restaurée. C’est, depuis peu, le cas de Saint-Germain-des-Prés. Les travaux [1] lancés grâce à un important mécénat se sont terminés il y a quelques jours. Nous en avons parlé à plusieurs reprises, mais voir le résultat final est un moment très émouvant tant cette église, son décor et les œuvres qu’elle conserve sont magnifiques, surtout une fois restaurés (ill. 1). Tout n’est pas encore terminé néanmoins, puisqu’il reste le déambulatoire et ses chapelles, dont celle axiale, décorée par François-Joseph Heim. La COARC, conservation des objets d’art et religieux de la Ville de Paris, dont nous avons déjà célébré à plusieurs reprises l’excellent travail qu’elle mène, nous a dit par la voix de sa responsable, Véronique Milande, que l’étape finale est prévue pour 2021-2022. Notons que, par rapport au début des travaux, la Ville de Paris s’est davantage engagée dans le financement : alors que celle-ci devait participer à hauteur de 15 % du budget total seulement, elle a finalement contribué, en raison de dépassements et d’imprévus, pour 28,5 %, ce qui est mieux [2]. Nous ne désespérons pas totalement de faire comprendre à la mairie que ces églises constituent un patrimoine unique qui contribue à la renommée et à l’attractivité de la capitale. La vision de cette église (presque) entièrement restaurée en est le meilleur exemple.


2. Le côté gauche de la nef de l’église Saint-Germain-des-Prés décorée par Hippolyte Flandrin et Alexandre Denuelle, et le bas-côté gauche (après restauration)
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
3. La nef de l’église Saint-Germain-des-Prés…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.