Contenu abonnés

La Misère de Jules Desbois arrive à Richmond

Pour soutenir nos combats patrimoniaux

31/7/20 - Acquisition - Richmond, Virginia Museum of Fine Arts - Passé à la postérité surtout comme praticien de Rodin, Jules Desbois fut beaucoup mieux que cela, puisqu’il eut également une production personnelle qui témoigne d’un réel talent et qui fut reconnu à son époque puisqu’il obtint une médaille d’or à la l’Exposition Universelle de 1889 et qu’il eut une exposition personnelle organisée par la Société Nationale des Beaux-Arts en 1896. Parmi les œuvres que l’on connaît de lui, une surtout est fameuse, qui représente la Misère sous les traits d’une vieille femme assise, recroquevillée, nue et décharnée.


1. Jules Desbois (1851-1935)
La Misère, vers 1893-1894
Terre cuite et plâtre - 38,1 x 17,9 x 19,4 cm
Richmond, Virginia…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.