Contenu abonnés

Gros plan sur les décors de théâtre présentés à Versailles

Didier Rykner

Les deux décors de théâtre que présente Versailles dans le cadre de l’exposition Louis-Philippe à Versailles (voir cette brève) sont faits pour être vus de loin, mais méritent également d’être examinés de près, ce qui permet à la fois de constater leur grande qualité, mais aussi la manière dont ils arrivent à paraître plus grand et plus profonds qu’ils ne le sont réellement. L’art des peintes décorateurs relève aussi du genre du trompe-l’œil : ce que l’on voit de la salle ne correspond pas à ce qui est effectivement présent sur scène.


1. Pierre-Luc-Charles Cicéri (1782-1868) et
Antoine Fontaine (né en 1961)
Un palais de marbre rehaussé d’or, 1837
complété en 2018
Détrempe sur toile, bois
Versailles, château
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. Antoine Fontaine (né en 1961)
Maquette pour le complément du décor
Un palais de marbre rehaussé d’or, 2018
Aquarelle sur carton, photographie, bois
Versailles, château
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Cela est particulièrement vrai pour le décor de l’Opéra, ce « palais de marbre » qui ressemble à la galerie des Batailles. Il faut admirer particulièrement le travail réalisé par le peintre décorateur Antoine Fontaine qui a réussi à reconstituer à la manière de Cicéri en peignant à la fois les frises qui sont suspendues au plafond, et le fond de la scène. Il s’est pour cela inspiré à la fois des parties conservées, c’est-à-dire les côtés, que l’on appelle les châssis de coulisse, d’une peinture de Cicéri représentant la galerie des Batailles et de la galerie elle-même. Pour cela, il a d’abord construit une maquette que l’on peut voir dans un passage du château non loin de l’Opéra. Puis il a peint la toile de fond (ill. 3) et les frises (ill. 4). Le résultat, on l’a dit et on le voit sur nos photos, est époustouflant. Faute d’avoir pu retrouver la maquette originale de Cicéri, il y a forcément une part d’interprétation, mais l’ensemble est absolument crédible et permet de rendre…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.