Contenu abonnés

Exquises esquisses

Dijon, Musée Magnin, du 18 novembre 2017 au 18 mars 2018.

1. Dernière salle de l’exposition avec de nombreuses
esquisses de la collection du Musée Magnin
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Les expositions consacrées aux esquisses ne sont pas rares [1] mais le Musée Magnin a choisi un parti pris original : confronter celles-ci à l’œuvre achevée. Le réel intérêt de l’exposition est double : voir à cette occasion des tableaux peu connus ou rarement mis en avant, et regrouper dans trois salles à la fin du parcours une grande partie des esquisses conservées au Musée Magnin (ill. 1). Le catalogue propose trois essais par Patrick Ramade, Jérôme Montchal et Rémi Cariel, consacrés respectivement à certaines questions connexes au thème de l’esquisse (sinopie, œuvres inachevées, importance des esquisses dans la connaissance d’œuvres disparues, collectionnisme) ; aux esquisses dans le cursus académique et aux théories de l’art relatives à cet exercice. Chaque binôme (esquisse préparatoire et œuvre achevée) est étudié grâce à des notices conséquentes.


2. Louis-Gabriel Blanchet (1705-1772)
Allégorie de la peinture, 1732
Huile sur toile - 24 x 32,3 cm
Dijon, Musée Magnin
Photo : RMN-GP/M. Urtado
Voir l´image dans sa page
3. Louis-Gabriel Blanchet (1705-1772)
Allégorie de la peinture, 1732-1736
Huile sur toile - 106 x 189 cm
Bâle, Blaue Haus
Photo : Erik Schmidt
Voir l´image dans sa page

La première salle est consacrée à une tapisserie d’après un carton de Rubens. Malheureusement, le Musée Boymans van Beuningen a refusé de prêter son esquisse préparatoire originale, celle du Musée Magnin, probablement par Erasmus II Quellin, proche collaborateur du maître, étant une réplique qui a cependant joué un rôle dans l’élaboration du carton.
Les esquisses proviennent donc exclusivement du Musée Magnin. Il est dommage que l’étroitesse des lieux ne permette finalement que la présentation de peu de peintures, soit seulement quatorze paires esquisse/tableau achevé. Cela n’est pas suffisant pour proposer une…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.