Contenu abonnés

Drouot va rouvrir le 25 mai

L’Hôtel Drouot
Photo : Drouot
Voir l´image dans sa page

14/5/20 - Marché de l’art - Paris - Les ventes aux enchères vont reprendre à l’hôtel des ventes à partir de la semaine du 25 mai, date à laquelle Drouot rouvrira ses portes. Celles-ci n’ont d’ailleurs pas totalement cessé pendant le confinement grâce aux vacations organisées on line qui ont souvent donné de bons résultats, ce qui prouve heureusement que les acheteurs n’ont pas disparu.
Bien entendu, les modalités vont évoluer pour se plier au respect des consignes sanitaires. Voici les informations que nous pouvons donner à cette heure sur les conditions de cette reprise que tout le monde attendait avec impatience.

Les horaires d’ouverture seront allongés tous les jours, de 11 h à 19 h et l’hôtel sera ouvert pendant trois week-ends en juin, tandis que les ventes se poursuivront jusqu’à fin juillet, ce qui devrait permettre de rattraper une grande partie du retard accumulé pendant le confinement.
Une jauge sera établie chaque jour en fonction du nombre de ventes et du nombre d’expositions en cours pour la journée (ce qui devrait faire approximativement entre 150 et 200 personnes présentes en même temps dans les lieux). Il ne sera pas nécessaire de réserver (si la jauge est atteinte, les personnes devront patienter à l’extérieur) mais il faudra remplir, comme c’était le cas pour sortir pendant le confinement, une attestation disponible sur le site de Drouot. Cette précaution est prise pour savoir quels visiteurs étaient présents au moment où une personne éventuellement touchée par le Covid-19 aurait été là en même temps qu’eux, afin de pouvoir les informer. La feuille devra être remise à la sortie, mais il faut espérer - ce serait en cours de développement - qu’il sera possible de générer un code barre à scanner sur un smartphone, ce qui serait plus simple. Il faudra toujours montrer son sac ouvert à l’entrée, mais il n’y aura pas de fouilles.

Le port du masque sera obligatoire. Une jauge…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.