Contenu abonnés

Préemption en ligne : toujours plus incohérent !

Deux assiettes acquises par le Musée Condé dans une vente électronique le 26 avril 2020 à Senlis (voir la brève du 28/4/20)
Voir l´image dans sa page

6/5/20 - Marché de l’art - France - Le ministère de la Culture, comme nous l’avons écrit il y a deux jours (voir l’article), a donc conçu avec le Conseil des Ventes un système de préemption pour les ventes en ligne. Depuis le début du confinement en effet, ces préemptions sont, selon le ministère, complexes à mettre en œuvre, et si certains musées sont parvenus à le faire, d’autres se sont vu refuser cette possibilité et ont dû enchérir.

Mais la solution trouvée, non contente d’être mauvaise, est surtout inutile puisqu’en réalité, comme nous l’ont confirmé un avocat, Me Alexis Fournol, et un juriste spécialisé, Ronan…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.