Contenu abonnés

Deux tableaux français acquis par le Musée Sainte-Croix

24/12/22 - Acquisitions - Poitiers, Musée Sainte-Croix - Deux musées en France conservent plusieurs œuvres de Louis Gauffier : celui de Montpellier car l’artiste était un ami proche de François-Xavier Fabre qui lui a fait don de sa collection et celui de Poitiers, car le peintre est né dans cette ville. Ce sont d’ailleurs ces deux établissements qui ont organisé conjointement la belle rétrospective que nous avons pu voir au Musée Fabre (voir l’article) et qui se termine dans les prochains jours au Musée Sainte-Croix.


1. Louis Gauffier (1762-1801)
Herminie chez les bergers, vers 1795
Huile sur papier marouflé sur toile - 24,5 x 32 cm
Poitiers, Musée Sainte-Croix
Photo : Galerie La Nouvelle Athènes
Voir l´image dans sa page

Sans surprise, ce sont aussi ces deux musées qui achètent le plus régulièrement des œuvres de Gauffier afin de compléter leurs fonds. C’est pourquoi un nouveau petit tableau vient de faire son entrée dans le fonds poitevin (ill. 1), acquis auprès de la galerie La Nouvelle Athènes qui le présentait dans son exposition de cet automne (voir la brève du 25/10/22). Cette huile sur papier marouflé sur toile a pour sujet Herminie chez les bergers, d’après la Jérusalem délivrée du Tasse. Un thème souvent traité par les peintres du XVIIe siècle (tel Nicolas Poussin) et repris par leurs émules de la seconde moitié du XIXe siècle dont Gauffier est un des meilleurs représentants. Celui-ci avait déjà puisé dans ce poème épique lorsqu’il avait peint un Renaud et Armide lors de son premier séjour à Rome, après avoir gagné le Grand prix de peinture d’histoire.


2. Louis Gauffier (1762-1801)
Herminie chez les bergers, 1795
Huile sur panneau - 24,5 x 32 cm
Montpellier, Musée Fabre
Photo : Musée Fabre
Voir l´image dans sa page
3. Guillaume Guillon-Lethière (1760-1832)
Herminie chez les bergers, 1795
Huile sur toile - 79,5 x 107 cm
Dallas, Museum of Art
Photo : Dallas Museum of Art
Voir l´image dans sa…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.