Contenu abonnés

Cinq toiles de Pierre de Belay rejoignent le musée de Quimper

21/5/20 - Acquisitions - Quimper, Musée des Beaux-Arts - C’est un décor qui aurait mérité d’être protégé et qui est désormais séparé du lieu pour lequel il avait été conçu (ill. 1). Cinq grandes peintures réalisées en 1923 par Pierre Savigny de Belay pour la salle à manger du fameux hôtel Ker-Moor à Bénodet ont été vendues. Heureusement, elles ont été acquises par la Ville de Quimper.


1. La salle à manger de l’hôtel Ker-Moor, Bénodet,
carte postale des années 1960.
Photo : Domaine public
Voir l´image dans sa page

Elles ont été mises aux enchères séparément, mais avec faculté de réunion, par l’étude Adjug’Art à Bénodet le 1er décembre 2019. L’ensemble, adjugé 310 000 euros (avec les frais), a finalement rejoint les collections du Musée des Beaux-Arts de Quimper qui possède un fonds de quelque 300 œuvres de l’artiste, des dessins, des gravures et des peintures donnés par sa veuve.


2. Pierre Savigny de Belay (1890-1947)
Le Pardon de Sainte-Anne La Palud, 1923
Huile sur toile - 185 x 412 cm
Quimper, Musée des Beaux-Arts
Photo : Adjug’Art
Voir l´image dans sa page

3. Pierre de Belay (1890-1947)
La fête du cidre à Fouesnant, 1923
Huile sur toile - 200 x 178 cm
Quimper, Musée des Beaux-Arts
Photo : Adjug’Art
Voir l´image dans sa page
4. Pierre de Belay (1890-1947)
La fête du 14 juillet en Bretagne, 1923
Huile sur toile - 199 x 258 cm
Quimper, Musée des Beaux-Arts
Photo : Adjug’Art
Voir l´image dans sa page

Pierre de Belay, natif de Quimper, choisit de représenter les fêtes et les traditions bretonnes : Le Pardon de Sainte-Anne-la-Palud, La Dégustation de cidre en pays bigouden, Les Sonneurs du pays Glazik, La Fête du 14 juillet en Cornouailles et La Fête du cidre à Fouesnant (ill. 2 à 6). Parce qu’une procession n’interdit pas une dégustation, les Bretons passent aisément de la cérémonie du pardon à la fête du cidre, et de l’eau bénite à la pomme fermentée. La notoriété de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.