Ribera, Pierre, Blanchard : actualité du Musée des Beaux-Arts de Rennes


11/6/15 - Acquisition, mécénat, publication - Rennes, Musée des Beaux-Arts - Nous annoncions le 21 avril (voir la brève) une heureuse nouvelle concernant Ribera et nous précisions le 26 mai (voir la brève) qu’il s’agissait d’une acquisition. Celle-ci est désormais officielle : le Musée des Beaux-Arts de Rennes vient de recevoir en don le Saint Matthieu (ill. 1) faisant partie du petit Apostolado de l’artiste récemment exposé à Rennes (voir l’article) et à Strasbourg. Le donateur, un collectionneur parisien, est bien connu des historiens de l’art mais a préféré demeurer anonyme.


JPEG - 103 ko
1. Jusepe de Ribera (1591-1652)
Saint Matthieu
Huile sur toile - 109 x 88 cm
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : D. R.
JPEG - 120.9 ko
2. Jusepe de Ribera (1591-1652)
Le Christ bénissant
Huile sur toile - 109 x 88 cm
Nivillac, église
En dépôt au Musée des Beaux-Arts de Rennes
Photo : Musée des Beaux-Arts de Rennes

C’est donc, après l’achat du Saint Jude Thaddée (voir la brève du 13/1/14) le deuxième tableau de ce cycle à entrer dans les collections de Rennes, et le troisième en quatre ans à rejoindre un musée français après l’acquisition du Saint Jean l’Évangéliste par le Louvre (voir la brève du 27/3/12).
Rappelons enfin que le musée conserve actuellement en dépôt le Christ (ill. 2) du même ensemble identifié en 2006 par Michel Laclotte dans l’église bretonne de Nivillac.

JPEG - 191.7 ko
3. Jean-Baptiste Marie Pierre (1714-1789)
Bacchante endormie, 1763
Huile sur toile - 71 x 105 cm
Galerie Aaron
Photo : Musée des Beaux-Arts de Rennes

Le Musée de Rennes fait en permanence l’actualité. Nous pouvons ainsi signaler l’achat en cours d’un tableau en grisaille de Jean-Baptiste Marie Pierre représentant une Bacchante endormie vendue par la galerie Aaron à Paris (ill. 3). Présentée au Salon de 1763, l’œuvre choqua par son réalisme. Sur un montant de 110 000 €, la ville de Rennes finance 50 000 € tandis qu’un appel au mécénat pour 60 000 € va être lancé.

Enfin, le musée vient de publier, sous la plume infatigable de Guillaume Kazerouni, un petit catalogue consacré aux tableaux de Jacques Blanchard conservés à Rennes, soit trois toiles : La Flagellation, Armide et le Christ bénissant.
Outre une étude approfondie de ces œuvres, cet ouvrage constitue une référence bibliographique indispensable aux amateurs de peinture française du XVIIe siècle. L’auteur y publie en effet un essai sur Blanchard dessinateur, faisant quelques propositions d’attribution convaincantes qui forment un premier corpus, sachant que jusqu’à présent aucun dessin sûr n’était connu. Il fait également le point sur les tableaux redécouverts depuis l’exposition monographique organisée par Jacques Thuillier, soit les œuvres réapparues entre 1998 et 2015.
Ce sont pas moins d’une quinzaine de tableaux qui se sont ajoutés aux 57 peintures cataloguées par Thuillier. Quelques-unes ont été déjà publiées sur ce site :

- l’identification d’un tableau dans la primatiale de Souvigny (voir l’article) ;
- la redécouverte d’un Jupiter et Sémélé dans une vente de Sotheby’s New York1 (voir la brève du 6/6/14)
- l’acquisition d’une Annonciation par le Musée départemental Georges de La Tour de Vic-sur-Seille (voir la brève du 16/7/09) ;
- la réattribution d’une Lamentation sur le Christ mort au Musée des Augustins (voir la brève du 15/3/08).

Ce petit livre, qui ne coûte que 5 €, est vendu à Rennes mais n’est pas diffusé. Nous le proposerons prochainement en vente sur la librairie de La Tribune de l’Art.

Guillaume Kazerouni, Jacques Blanchard au musée des Beaux-Arts de Renne, Musée des Beaux-Arts de Rennes, 2015, 62 p., 5 €. ISBN : 9782901430575.


Didier Rykner, jeudi 11 juin 2015


Notes

1Signalons que ce tableau a été publié pour la première fois sous cette attribution dans La Tribune de l’Art mais que la référence n’est pas dans le catalogue.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Disparition de Carmen de Tommaso (Carven)

Article suivant dans Brèves : Disparition d’Olivier Michel