Contenu abonnés

Ventes de tableaux et dessins à Londres

Didier Rykner

4/7/11 – Marché de l’art – Londres – Le début du mois de juillet devient une période forte pour le marché de l’art anglais, non seulement avec les grandes ventes aux enchères, mais aussi avec des parcours dans les galeries de tableaux et de dessins et un nouveau Salon qui connaît sa deuxième édition cette année, Masterpiece. Nous ne parlerons cependant ici que des œuvres passant chez Sotheby’s et Christie’s (et Bonham’s) car nous sommes malheureusement resté trop peu de temps à Londres pour tout voir.


1. Attribué à Henry Tresham (1751-1814)
Brutus surpris par le fantôme de César
Huile sur toile - 176 x 133,5 cm
Vente Sotheby’s Londres, 7 juillet 2011
Photo : Sotheby’s
Voir l´image dans sa page
2. Giambattista Tiepolo (1696-1770)
Jeune garçon dans un costume de page
Huile sur toile - 45,7 x 46 cm
Vente Sotheby’s Londres, 6 juillet 2011
Photo : Sotheby’s
Voir l´image dans sa page

3. Nikolaus Knupfer (1609-1655)
La parabole du serviteur fidèle
Huile sur panneau - 38,6 x 57,6 cm
Vente Sotheby’s Londres, 7 juillet 2011
Photo : Sotheby’s
Voir l´image dans sa page

La sélection de tableaux de Sotheby’s est de grande qualité. On y trouve aussi, outre de grands noms, des toiles plus confidentielles, aux attributions hypothétiques mais accessibles pour des montants raisonnables. On commencera par un tel tableau, attribué à un peintre irlandais à peu près inconnu, Henry Tresham (ill. 1), représentant une scène du Jules César de Shakespeare. De la vraie peinture muséale pour un prix accessible (estimation de 20000 à 30000 €).
Parmi les œuvres d’artistes plus célèbres, on citera, sans souci d’exhaustivité, Les funérailles d’un moine d’Alessandro Magnasco, La cathédrale de Salisbury par John Constable, un Philosophe de Jusepe Ribera, Le Christ dans la maison de Simon de Sebastiano Ricci, le Portrait d’un jeune garçon habillé en page par Giovanni Battista Tiepolo (ill. 2) et un très grand et somptueux Francesco Guardi représentant Le Pont du Rialto.

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.