Contenu abonnés

Plusieurs ventes de tableaux à Paris

1. Niccolò dell’Abate (1509 ou 1512-1571 ?)
Portrait présumé d’Ercole II d’Este
Huile sur toile - 55,7 x 44,2 cm
Vente Christie’s Paris, 23/6/10
Photo : Christie’s Paris
Voir l´image dans sa page

20/06/10 - Marché de l’art - Paris - Traditionnellement, de nombreuses ventes de tableaux et dessins anciens et du XIXe siècle prennent place à Paris l’avant-dernière semaine de juin, ce qui donne d’ailleurs l’occasion aux musées français de préempter certains lots.

Dans la vente Christie’s du 23 juin, ceux-ci pourraient (ou en tout cas devraient) s’intéresser de près à plusieurs objets, au premier rang desquels le Portrait présumé d’Ercole II d’Este (ill. 1), le seul qu’on connaisse peint par Nicolo dell’Abate pendant sa période française. Cette toile superbe, conservée depuis toujours dans notre pays, est incontestablement une œuvre patrimoniale.
La vacation dispersera une quinzaine de tableaux et dessins provenant de la collection Veil-Picard, célèbre amateur de la première moitié du XXe siècle [1]. On retiendra de cet ensemble, davantage que le dessin de Watteau, une belle feuille à la sanguine et pierre noire de Jacques-André Portail, Deux pages noirs, une rare étude peinte de Chardin pour Le Bénédicité et surtout une grande esquisse de Mariano Salvador Maella pour un plafond du Palais Royal de Madrid (ill. 2). Les œuvres de cet artiste passent rarement en vente (surtout en dehors d’Espagne) et celui-ci est absent du Louvre (à l’exception d’une petite pochade étudiant un portrait de Charles III d’Espagne, déposée au Musée d’Agen). Notons qu’en 2000, le Louvre avait acquis une esquisse de Francesco Bayeu, également préparatoire à un plafond du Palais Royal de Madrid.


2. Mariano Salvador Maella (1739-1819)
L’Apothéose d’Hadrien, projet pour un plafond
du Palais Royal de Madrid

Huile sur toile - 66 x 84 cm
Vente Christie’s Paris, 23/6/10
Photo : Christie’s Paris
Voir l´image dans sa page
3. Jean-David d’Angers (1788-1856)
Buste du Marquis de La…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.