Contenu abonnés

Une ultime semaine Givenchy à Paris

6 6 commentaires

Christie’s Paris, du 10 au 14 juin 2022
Galerie Kugel, du 9 au 15 juin 2022

1. Vue de l’exposition Hubert de Givenchy collectionneur chez Christie’s à Paris
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page

10/6/22 - Marché de l’art - Paris - La Tribune de l’Art ne devient pas La Tribune de la Mode mais il est impossible de manquer la semaine Givenchy proposée chez Christie’s et à la galerie Kugel. Disparu en 2018, le grand couturier se doublait en effet d’un grand collectionneur et d’un formidable décorateur, composant ses intérieurs avec un goût très sûr, mêlant grands meubles anciens et créations du XXe siècle. Hubert de Givenchy fut particulièrement lié à la maison de ventes, qui dispersa une partie des collections de l’hôtel d’Orrouer - sa résidence parisienne - lors d’une vacation mémorable en 1993 puis un spectaculaire ensemble de Diego Giacometti en 2017. C’est donc avenue Matignon que sont actuellement exposés les derniers souvenirs du couturier et de son compagnon, Philippe Venet, décédé il y a un peu plus d’un an : Christie’s a métamorphosé l’intégralité des espaces de son adresse parisienne et la triste blancheur clinique de ses salons a cédé la place à un beau vert émeraude (ill. 1) dit vert Givenchy [1].

2. Vue de l’exposition Hubert de Givenchy collectionneur chez Christie’s à Paris
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page

La vente fleuve est répartie entre plusieurs sessions, physiques puis online, assorties d’un catalogue en plusieurs volumes dont le tirage est proposé à un prix exorbitant afin de souligner à qui pourrait en douter son caractère exceptionnel. Hubert de Givenchy s’inscrit en effet dans une prestigieuse lignée de couturiers collectionneurs, parmi lesquels il convient de citer Jacques Doucet ou bien Yves Saint Laurent, dont la grande vente orchestrée par Pierre Bergé - déjà chez Christie’s - en 2009 demeure bien entendu dans toutes les mémoires. Les chefs-d’œuvre restent cependant bien moins nombreux chez Hubert de Givenchy, ce qui justifiait naturellement un…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.