Contenu abonnés

Une prestigieuse écuelle impériale acquise par Fontainebleau

19/1/21- Acquisition - Fontainebleau, Musée Napoléon - Après avoir préempté une série de pièces du service en porcelaine de Sèvres offert par Napoléon Ier à Cambacérès chez Osenat en décembre dernier (voir la brève du 7/12/20), le Musée Napoléon du Château de Fontainebleau a acquis une prestigieuse écuelle couverte en porcelaine dure sur plateau circulaire (ill. 1), auprès de la galerie parisienne Imperial Art [1]. La pièce est exceptionnelle. Spécialement créée pour la naissance du Roi de Rome, elle fut offerte par Napoléon à l’Impératrice Marie-Louise la veille du baptême de leur fils, le 8 juin 1811.


1. Manufacture impériale de porcelaine de Sèvres
Écuelle dite « coupe Gérard » sur plateau circulaire, 1811
Porcelaine dure - 22 x 20,5 cm
Plateau - 3 x 22,5 cm
Fontainebleau, Musée national du château
Photo : Galerie Imperial Art
Voir l´image dans sa page

Commande illustre, elle fut confiée aux artistes les plus talentueux de la manufacture sous la supervision d’Alexandre Brongniart, son emblématique administrateur de 1800 à 1847. Sa forme inédite dite « coupe Gérard » porte le nom de son dessinateur Claude-Charles Gérard qui fut actif à Sèvres de 1771 à 1825. L’écuelle à bouillon en forme de coupe repose sur un pied formé d’une gerbe de blé doré ceinte d’une branche de lierre et d’un rang de perles. Elle est dotée de deux anses dorées en forme de cornes d’abondance, débordantes de fruits et surmontées de deux putti (ill. 3). Un troisième angelot complète l’ensemble, bouton de préhension du couvercle. Louis-Balthazar-Henry Davignon (actif de 1795 à 1827) fut chargé du tournage, l’ornemaniste Philippine l’aîné (actif de 1778 à 1791 puis de 1802 à 1825) de la mosaïque d’abeilles en or bruni superposée au fond pourpre tandis que les deux scènes allégoriques en manière de camée (ill. 4 et 5) furent peintes par Louis-Bertin Parant. Grand miniaturiste, spécialiste de la peinture sur porcelaine en manière de camées et de pierres fines, très prisée…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.