Contenu abonnés

Un tableau inédit de l’atelier de Botticelli déposé à Écouen

10/2/22 - Dépôt - Écouen, Musée national de la Renaissance - À peine quittait-elle les cimaises de l’exposition Botticelli. Artiste & Designer qui s’achevait le 24 janvier dernier au Musée Jacquemart-André, l’inédite Vierge à l’Enfant avec le jeune saint Jean-Baptiste (ill. 1 et 2) récemment réattribuée à l’atelier de l’éminent artiste florentin rejoignait le Musée national de la Renaissance à Écouen. Objet d’un dépôt temporaire d’une année consenti par la commune de Champigny-en-Beauce, la grande toile a pris place dans la chapelle du musée, heureux écho aux œuvres florentines contemporaines qui y sont présentées, la Cène monumentale de Marco d’Oggiono d’après Léonard de Vinci et les deux Vierges à l’enfant de Davide Ghirlandaio et de l’atelier d’Antonio Rosselino en mosaïque et en stuc peint et doré.


1. Atelier de Botticelli
Vierge à l’Enfant avec le jeune saint Jean-Baptiste, vers 1505-1510
Tempera et huile sur toile - 137 x 92 cm
Champigny-en-Beauce, église Saint-Félix
Déposé au Musée national de la Renaissance à Écouen
Photo : tous droits réservés
Voir l´image dans sa page
2. Atelier de Botticelli
Vierge à l’Enfant avec le jeune saint Jean-Baptiste, vers 1505-1510
Tempera et huile sur toile - 137 x 92 cm
Champigny-en-Beauce, église Saint-Félix
Déposé au Musée national de la Renaissance à Écouen
Photo : Nicolas Bousser
Voir l´image dans sa page

Inscrite au titre des monuments historiques en 1972, la Vierge à l’enfant avec le jeune saint Jean-Baptiste de l’église Saint-Félix de Champigny-en-Beauce fut longtemps considérée comme une copie du XIXe siècle d’après Botticelli, datation alors corroborée par le beau cadre italien XIXe dont elle est dotée. Ce n’est qu’en 2011, dans le cadre du recensement les tableaux italiens conservés dans les collections publiques françaises mené par l’INHA, dont résulte la remarquable base de données en ligne RETIF, que l’œuvre fut datée de la dernière décennie du XVe siècle et…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.