Contenu abonnés

Un portrait de Van Dyck acheté par le Musée des beaux-arts de Budapest

Julie Demarle

26/2/19 - Acquisition - Budapest, Musée des beaux-arts - Le musée des beaux-arts de Budapest a acheté, avec l’aide du gouvernement hongrois, un portrait de Van Dyck passé en vente chez Christies à Londres le 6 décembre dernier pour 6 818 221 euros (sans les frais). Issu d’une grande collection privée, qui l’avait elle-même acquis lors d’une vente Christie’s à Londres en 1989 [1], ce portrait de la princesse Marie-Henriette, fille de Charles Ier d’Angleterre, est une des dernières commandes réalisées par Van Dyck avant son décès en 1641 à l’âge de 42 ans. Le musée ne conservait jusqu’alors que deux tableaux de jeunesse de l’artiste, Saint Jean l’évangéliste et le Portrait d’un couple marié. Ils sont actuellement tous trois présentés dans une petite exposition de dix œuvres aux côtés de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.