Contenu abonnés

Un dessin de Van Rappard acquis par Boston

1/4/21 - Acquisition - Boston, Museum of Fine Arts - On réduit souvent Anthon Van Rappard à son amitié avec Vincent Van Gogh. Les deux peintres se rencontrèrent par l’intermédiaire de Théo Van Gogh à Paris en 1880, et peignirent parfois côte à côte, se retrouvant à Bruxelles, Etten, La Haye, Utrecht, Nuenen. Ils entretinrent une correspondance, mine d’informations aussi bien sur Vincent que sur Van Rappard, mort à l’âge de 33 ans. Dans ces lettres, qui complètent celles que les frères Van Gogh échangèrent, les deux amis évoquent des questions techniques, partagent leurs aspirations et leur savoir-faire, parlent des gravures qu’ils collectionnent. Ils finirent par se brouiller à cause des Mangeurs de Pommes de terre que Van Rappard critiqua pour son manque de technique : « Tu…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.