Contenu abonnés

Un délai supplémentaire pour la Madone aux œillets de Raphaël

Didier Rykner

27/08/03 - Patrimoine - Londres, National Gallery - C’est aujourd’hui que devait être prise la décision d’autoriser ou non une éventuelle exportation de la Madone aux œillets de Raphaël (voir brèves du 8 août et du 17 juillet). Cependant, la complexité de la situation est telle - le montant des taxes que devrait acquitter le duc de Northumberland si le tableau était exporté n’est pas encore définitivement fixé - qu’un délai supplémentaire s’avère nécessaire.

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.