Contenu abonnés

Trésors céramiques. Collection du MUDO-Musée de l’Oise.

Julie Demarle 1 1 commentaire

Beauvais, Musée départemental de l’Oise, du 15 septembre 2018 au 30 septembre 2019.

L’exposition Trésors céramiques est une préfiguration de la présentation permanente de la collection de céramiques du Musée de l’Oise (MUDO) qui devrait être inaugurée en 2021. Nous ne saurons davantage préciser ce projet puisque le département de l’Oise n’autorise pas son musée départemental à nous répondre [1]. Nous ne saurons donc pas plus spécifier ses acquisitions et puisque aucun catalogue n’accompagne l’exposition, nous voilà véritablement comblé. Heureusement Jean Cartier, érudit président du Groupe de recherches et d’études de la céramique du Beauvaisis (GRECB) et co-commissaire de cette exposition aux côtés de Sylvain Pinta – attaché de conservation responsable de la collection céramiques du MUDO - a publié un salutaire catalogue raisonné de ce fonds [2]. Un exhaustif ouvrage scientifique construit après le récolement et l’étude précise de chacune des pièces de la collection, à l’exception du superbe fonds Auguste Delaherche qui devait faire l’objet d’une publication postérieure. C’était en 2001, nous ne saurons donc rien des œuvres qui l’ont possiblement enrichi depuis.


1. Beauvaisis
Plat de la Passion, 1511
Terre-cuite glaçurée - 64 x 36,4 cm
Beauvais, MUDO
Photo : RMN-GP/Adrien Didierjean
Voir l´image dans sa page
2. Jules Ziegler(1804-1856)
Vase Alhambra, entre 1838 et 1843
Grès salé - 23 x 15,3 cm
Beauvais, MUDO
Photo : RMN-GP/Adrien Didierjean
x
Voir l´image dans sa page

La collection de céramiques fut mise en réserves en 1993 pour des raisons de sécurité. Les poutres et les planchers de la magnifique salle sous charpente du seizième siècle qui l’abritait - comme l’actuelle exposition temporaire – réclamaient d’importantes réparations. Cela fait donc vingt-six ans. On lit par ailleurs dans l’introduction du catalogue que son « intelligente rénovation » a eu lieu en 1998. C’est à n’y rien comprendre. Cet ensemble qui compte aujourd’hui plus de trois mille cinq cents pièces n’est qu’une des plus importantes collections…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.