Contenu abonnés

Restauration test de deux chapelles à Notre-Dame

1. D’après les dessins d’Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Scènes de la vie de saint Germain
Peinture murale (avant restauration)
Paris, cathédrale Notre-Dame
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Alors que tous les yeux sont dirigés vers la charpente de Notre-Dame, un autre chantier très important se prépare en son sein, qui consistera à restaurer l’intérieur de la cathédrale, et notamment les chapelles de la nef et du déambulatoire.

Bien que n’ayant pratiquement pas souffert de l’incendie, à l’exception toutefois d’une très légère couche de poussière qui doit être enlevée car elle contient des particules d’oxydes de plomb, leur restauration ne sera pas un luxe car elles ont été délaissées pendant fort longtemps. Remarquons néanmoins que certaines d’entre elles avaient déjà été restaurées récemment, comme la chapelle Saint-Germain, la deuxième du déambulatoire, où l’on peut voir le beau mausolée de Mgr de Juigné, par Pierre Cartellier [1] et une peinture dont nous n’avons pas identifié l’auteur, exécutée d’après les dessins de Viollet-le-Duc (ill. 1 et 2). La restauration avait eu lieu en 2018 et on peut en voir les excellents résultats.


2. D’après les dessins d’Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Scènes de la vie de saint Germain
Peinture murale (après restauration)
Paris, cathédrale Notre-Dame
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Il est donc prévu désormais de restaurer l’intégralité des chapelles, ce qui sera, au moins, une conséquence positive de ce drame. La question se pose néanmoins de la manière de mener au mieux ces travaux pour permettre une réouverture au public de la cathédrale en 2024. S’il est impossible, comme tout le monde l’a désormais compris, de terminer la restauration totale de la cathédrale pour cette date, il est en revanche parfaitement réalisable de mener celle de l’intégralité de l’intérieur de l’édifice d’ici là.

Il sera nécessaire de mener parallèlement les deux chantiers :…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.