Contenu abonnés

Quelques peintures acquises par le Musée des Augustins

Bénédicte Bonnet Saint-Georges
1. Vicente Joan Masip, dit Joan de Joanes (vers 1510 -1579)
Saint Blaise
Huile sur bois - 101 x 58 cm
Toulouse, Musée des Augustins
Photo : Musée des Augustins
Voir l´image dans sa page

8/8/18 - Acquisitions - Toulouse, Musée des Augustins - Un saint homme, deux femmes vertueuses et une élégante inconnue sont entrés au Musée des Augustins. Les collections se sont en effet enrichies de plusieurs tableaux entre 2017 et 2018 : le fragment d’un retable espagnol du XVIe siècle, deux peintures d’histoire du XVIIIe et un portrait du XIXe siècle.

Actif à Valence, Joan de Joanes est une figure majeure de la Renaissance espagnole, peu représenté dans les collections publiques françaises. Également appelé Juan de Juanes, son nom de naissance est en réalité Vicente Juan Masip. Fils du peintre Vicente Masip, il se forma dans l’atelier de son père et collabora avec lui à la réalisation de nombreuses œuvres si bien qu’il n’est pas toujours facile de distinguer leurs mains. Comme son père, Joan de Joanes fut influencé par l’art italien ; il découvrit Raphaël sans doute par le biais d’estampes, et puis Sebastiano del Piombo dont il put admirer les peintures à Valence même, rapportées par Jerónimo Vich, qui fut ambassadeur à Rome.
Joan de Joanes est l’auteur du Saint Blaise acheté par le Musée des Augustins à la galerie Jordi de Nadal de Barcelone (ill. 1). Le saint évêque, reconnaissable à l’instrument de son martyre, le peigne de fer, faisait partie d’un retable aujourd’hui démembré, dont deux autres fragments sont localisés dans des collections particulières ; l’un illustre la Rencontre de sainte Anne et de saint Joachim à la Porte Dorée, l’autre deux nobles persans qui furent martyrisés, Saint Abdon et saint Senen, selon une composition similaire à celle de Saint Blaise : on retrouve en effet le dallage en marbre et l’ouverture sur un paysage d’influence flamande de part et d’autre d’un dais ; il manque la balustrade. Présentés en pied, dotés de leurs attributs, les…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.