Contenu abonnés

Pieter Pourbus et les maîtres oubliés

Bruges, Groeninge Museum, du 13 octobre 2017 au 21 janvier 2018.

Contrairement à notre habitude, nous n’avons pas pu prendre en compte le catalogue dans notre recension car la version anglaise n’est pas encore parue. Nous n’avons pu que feuilleter le catalogue en néerlandais, un gros ouvrage qui semble très prometteur.

Pieter Pourbus et les maîtres oubliés n’est pas une exposition sur Pieter Pourbus, du moins pas uniquement, mais sur la peinture à Bruges dans la seconde moitié du XVIe siècle, une peinture qui selon le commissaire de l’exposition est mal connue, et peu considérée. Il est vrai qu’après le foisonnement exceptionnel du XVe siècle, la relève était dure à prendre. Comment venir après Memling, ou même après Gerard David ? Le début du XVIe siècle fut d’autant plus difficile pour Bruges que son port ensablé, la cité perdit sa puissance économique et les richesses qui l’accompagnent.
Il reste que de très bons peintres continuèrent la tradition, comme cette exposition veut le démontrer. Il s’agit d’Ambroise Benson et Lancelot Blondeel, qui devint le beau-père de Pieter Pourbus. L’exposition s’attarde aussi sur la figure de Pieter I Claeissens, dont les tableaux montrent néanmoins un talent bien moindre, et dont les trois fils furent également peintres. Même si ceux-ci travaillèrent longtemps ensemble, dans une entreprise familiale qui rend parfois les attributions difficiles, les œuvres sont ici souvent présentées sous le nom d’un frère bien identifié. Pieter II fut un bon artiste, et l’œuvre de Gillis, qui n’était connu que par les textes, est en cours de reconstitution. Ces récentes découvertes sont révélées à cette occasion.


1. Pieter I Claeisseins (vers 1500-1576)
Saint Jean à Patmos
Huile sur panneau - 66,1 x 77,8 cm
Houston, Sarah Campbell Blaffer Foundation
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. Ambroise Benson (vers 1490/1495-1550 ) et atelier
Triptyque avec la bataille de Clavijo, vers 1540 (?)
Huile sur panneaux - 138,4 × 54 cm (panneau gauche)
38,4 × 107,5 cm (paneau central)
138,4 × 53,7 cm (panneau de droite
Anvers, Museum Mayer van den Bergh
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Le parcours commence sur un plan et une vue de Bruges due à Pieter I Claiessens et appartenant au béguinage. Les œuvres de ce peintre ont pu être…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.