Orléans, Musée des Beaux-Arts

Articles

  • Deux restaurations pour l’exposition Jean Bardin à Orléans

    Les quelques réserves que nous avions pu émettre sur les grands tableaux d’église de Jean Bardin ont semble-t-il fait penser à certaines personnes que cela remettait en cause à la fois l’intérêt du…

    Contenu abonnés
  • Un Ribera pour Orléans

    Saint Philippe n’est pas l’apôtre le plus facile à reconnaître, il est rarement représenté accompagné du dragon qu’il vainquit dans un temple de Hierapolis, selon la Légende dorée, mais plus souvent doté…

    Contenu abonnés
  • Jean Bardin, le feu sacré

    « Cet artiste fait infiniment mieux dans ses esquisses dessinées ». Certains de ses contemporains avaient sur Jean Bardin un regard lucide, le même que celui qui est le nôtre en visitant cette très…

    Contenu abonnés
  • Disparition d’Albéric Froissart

    C’est une triste nouvelle pour le marché de l’art et notamment pour celui de la sculpture : Albéric Froissart est décédé subitement lundi dernier, à son domicile où les pompiers l’ont retrouvé,…

    Contenu abonnés
  • Huit acquisitions d’Orléans chez Artcurial

    La vente d’une partie de la collection Brooks Beaulieu orchestrée par Artcurial le 10 novembre dernier démontra une nouvelle fois le grand dynamisme du Musée des Beaux-Arts d’Orléans. Sans surprise,…

    Contenu abonnés
  • Le Trait et l’Ombre : dessins français d’Orléans

    Debout dans un paysage, une jeune fille revêtue d’une robe « à la française » pose au milieu d’herbes sauvages jaillissant du sol d’un trait nerveux, crépitant à la manière d’un feu d’artifice. Cette…

    Contenu abonnés
  • Un Noël Hallé pour Orléans

    Le Musée des Beaux-Arts d’Orléans, toujours très actif sur le plan des acquisitions - à tel point que nous en avons manqué certaines et que nous essaierons de rattraper notre retard - a acheté le 9…

    Contenu abonnés
  • Le musée d’Orléans préempte un portrait par Perronneau

    Le Musée des Beaux-Arts d’Orléans n’a pas vocation à acheter toutes les œuvres de Perronneau qui passent sur le marché ; néanmoins, il ne pouvait pas laisser échapper ce portrait de Madame Miron : non…

    Contenu abonnés

Rubriques

Aucune rubrique