Contenu abonnés

Musée du Grand Siècle à Saint-Cloud : le projet se précise

Le Grand Siècle aura son musée à Saint-Cloud, comme le Moyen Âge à Cluny, et la Renaissance à Écouen. Mercredi dernier, Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine (lire son interview), et Alexandre Gady, professeur à la Sorbonne, ont fait visiter la caserne Sully et donné des précisions sur ce futur musée conçu à partir de la collection de Pierre Rosenberg, ancien président directeur du Louvre et membre de l’Académie française.


1. Saint-Cloud, la caserne Sully
futur Musée du Grand Siècle
Photo : CD92/Willy Labre
Voir l´image dans sa page

Une mission de préfiguration a été officiellement lancée le 1er septembre qui sera dirigée par Alexandre Gady, accompagné de Bertrand de Sainte-Marie, conservateur du patrimoine. Un pavillon de préfiguration devrait être aménagé en 2021 dans le parc de Saint-Cloud afin de détailler ce projet à la fois architectural et muséal, de présenter au public plusieurs expositions dossiers et de montrer la restauration de certaines œuvres.

L’histoire de ce musée qui n’existe pas encore est déjà marquée de rebondissements (lire les articles). Rappelons que la ville des Andelys, où naquit Nicolas Poussin, fut d’abord pressentie pour l’accueillir, dans un ancien hôpital du XVIIIe siècle, très beau bâtiment situé au bord de la Seine dont le sort reste incertain.
Finalement, la caserne Sully en sera l’écrin (ill. 1 à 4), dans un contexte urbain et culturel totalement différent puisque le musée vient s’ajouter aux nombreuses institutions réunies à Saint-Cloud dans ce qu’on appelle un peu pompeusement la vallée de la culture des Hauts-de-Seine : il y a notamment le Musée Albert-Kahn juste à côté, qui devrait rouvrir ses portes en 2021 après des travaux de réaménagement - ses jardins sont à nouveau accessibles au public depuis peu -, le Musée des Avelines, la Manufacture de Sèvres, et bien d’autres lieux consacrés à la musique et au design. Concurrence ou émulation ? Un peu des deux sans doute.


Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.