Contenu abonnés

Les ventes new yorkaises (vues de France)

3 3 commentaires

22/1/21 - Marché de l’art - New York - Sauf exception, nous ne parlons sur La Tribune de l’Art que de ce que nous pouvons voir. Ce ne sera pas le cas hélas cette année des ventes de New York pour des raisons évidentes. Mais ce que nous pouvons voir en ligne témoigne de la vitalité du marché de l’art ancien, et il était difficile de ne pas évoquer ici toutes ces œuvres superbes qui vont être soumises au feu des enchères. Comme d’habitude, Christie’s n’organise plus en janvier qu’une vacation de dessins, dont nous dirons un mot à la fin. En revanche, Sotheby’s présente un très grand nombre de chefs-d’œuvres, dessins bien sûr mais aussi et surtout peintures et sculptures.


1. Jan Brueghel le Jeune (1601-1678)
Paysage avec voyageurs et chariots sur une route
Plume, encre brune, craie blanche, gouache - 18,8 x 23,2 cm
Vente Sotheby’s New York, 27 janvier 2021
Photo : Sotheby’s
Voir l´image dans sa page

Dans la vente Sotheby’s de dessins, nous retiendrons une gouache sur vélin de Jan Brueghel le Jeune (ill. 1). Dans la dynastie des Brueghel, le fils de Jan Brueghel de Velours et petit-fils de Pieter Bruehel l’Ancien n’est pas le plus grand, loin de là. Mais cette feuille qui représente un grand paysage est particulièrement séduisante dans son utilisation du bleu qui baigne entièrement une grande partie de la composition, les arbres seuls se détachant sur cette couleur figurant à la fois le ciel pourtant nuageux, la campagne et la ville que l’on voit au fond. Cette vision qui n’a rien de réaliste est-elle d’ailleurs de Jan le Jeune et non de son père, comme la notice du catalogue en laisse planer l’idée ? Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un petit chef-d’œuvre.


2. Esprit Grandjean (actif en 1642-1655)
Allégorie de l’accession de Charles Emmanuel II au duché de Savoie, en 1638
Plume, encre brune, lavis,
craie noire - 34,8 x 47,2 cm
Vente Sotheby’s New York, 27 janvier 2021
Photo : Sotheby’s
Voir l´image dans sa page
3. Claude Gellée, dit le Lorrain (1600-1682)
Paysage pastoral
Plume et encre brune, lavis brun et gris,
craie noire - 17,5 x 25,1 cm
Vente Sotheby’s New York, 27 janvier 2021
Photo : Sotheby’s
Voir l´image dans sa page

Deux feuilles françaises du XVIIe siècle attirent également l’attention : une œuvre très rare d’un artiste, Esprit Grandjean (ill. 2), qui devint peintre de la cour de Charles Emmanuel II de Savoie, neveu de Louis XIII. Ce dessin est longtemps passé pour une Allégorie de la minorité de Louis XIII par Philippe de Champaigne, mais il s’agit en réalité d’une allégorie de l’accession au duché de Charles Emmanuel, en présence de Louis XIII. Le second dessin du XVIIe siècle est du à un artiste beaucoup plus connu qu’Esprit Grandjean : Claude Lorrain. Il s’agit d’un beau paysage à la plume et encre brune avec un troupeau de chèvres (ill. 3).


4. Giovanni Benedetto Castiglione (1609-1664)
Les Trois Marie au tombeau
Huile sur papier marouflé
sur toile -…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.