Contenu abonnés

Les ventes de décembre à Londres

1. Pietro Testa (Lucca 1611 - Rome 1650)
La prophétie de Basilide
Plume et encre brune, rehauts de craie blanche et brune sur papier gris-vert
36,7 x 59,5 cm
Vente Christie’s du 4 décembre 2018, lot n°42
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page

4/12/18 – Marché de l’art – Londres – Les ventes aux enchères de décembre à Londres commencent cet après-midi par une vacation assez exceptionnelle de dessins chez Christie’s. Il reste que sa provenance est assez regrettable, car il s’agit de vendre une collection léguée par un ancien élève à son école (la Rugby School) au XIXe siècle, et qui y était conservée depuis. Certes, l’école est privée. Certes, les conditions de conservation n’y étaient sans doute pas les meilleures. Mais il aurait certainement été plus conforme à la volonté du donateur que ces œuvres soient déposées ou cédées à un musée. Le directeur de l’école, dans sa préface au catalogue, ose écrire que la décision de vendre « respecte le souhait de Matthew Holbeche Bloxam, qui a si généreusement donné la majorité de cette vente à l’école ». Non, s’il a donné ces dessins à cette école (ainsi que d’autres objets d’art qui seront également vendus), ce n’est certainement pas pour que celle-ci les mettent à l’encan.


2. Giuseppe Cades (Rome 1750 - 1799)
Trois saints évêques
Pierre noire et rehauts de sanguine
37,3 x 26,3 cm
Vente Christie’s du 4 décembre 2018, lot n°51
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page
3. Giuseppe Cesari, le Cavalier d’Arpin (Arpino 1568 - Rome 1640)
Étude d’homme nu, courant vers la gauche
Pierre noire et sanguine
26 x 20,3 cm
Vente Christie’s du 4 décembre 2018, lot n°93
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page

Ceci mis à part, il faut reconnaître l’importance de la plupart des feuilles qui, sans nul doute, vont dépasser largement leurs estimations. Beaucoup de ces dessins faisaient partie de la célèbre collection de Thomas Lawrence, le beau-frère de Bloxam qui…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.