Les musées de Strasbourg fermeront deux jours par semaine à partir de septembre

4 4 commentaires

3/8/22 - Politique des musées - Strasbourg - Les Musées de la Ville de Strasbourg sont ouverts six jours sur sept, de 10 h à 18 h, le jour de fermeture étant soit le lundi, soit le mardi en fonction de l’établissement. Rien de bien exceptionnel. Mais cela appartiendra bientôt au passé. Nous avons en effet été informés par un lecteur enseignant qu’à partir du 19 septembre, ceux-ci fermeraient tous entre 13 h et 14 h, et surtout qu’ils seraient tous fermés un deuxième jour de la semaine, soit le jeudi, soit le vendredi.
Plus précisément, les fermetures seront les suivante :
- les musées Alsaciens, des Arts décoratifs, des Beaux-Arts, archéologiques et Tomi Ungerer fermeront les mardi ET les vendredi,
- les musées de l’Œuvre Notre-Dame, Historique et d’Art Moderne et Contemporain seront fermés les lundis ET jeudis.
Ces horaires très précis sont ceux qui ont été fournis - officiellement - aux enseignants par le service éducatifs des musées.

Nous avons donc interrogé le service de presse de la Ville de Strasbourg qui nous a fait la réponse suivante : « un travail est en cours sur la question des horaires, non finalisé à ce stade ». Ce qui est faux, bien entendu, puisque ces nouveaux horaires ont été fournis aux enseignants afin qu’ils puissent préparer leur année scolaire.

Que les musées de Strasbourg ferment une heure au moment du déjeuner, ce n’est pas très grave, même si ce type de pratique concerne surtout des petits musées dans de petites villes de province. Mais à notre connaissance, aucun musée d’aucune grande ville en France, en Europe ou en Amérique du Nord (et probablement pas non plus dans les autres pays du monde, mais nous les connaissons moins bien) ne ferme deux jours par semaine. Et certainement pas dans une ville touristique comme Strasbourg. Que la municipalité souhaite cacher aussi effrontément une décision qui est prise et qui a déjà fait l’objet d’une communication officielle en dit long sur son caractère peu avouable. Il est clair qu’il s’agit de raisons financières : dépenser de l’argent pour ouvrir les musées semble quelque chose qui ne va pas de soi pour certains élus. Pourtant, en mai 2021, à la sortie du long confinement des musées en raison du Covid (six mois de fermeture), la nouvelle maire Jeanne Barseghian (EELV) annonçait : « Pour assurer l’accès à la culture de toutes et tous, la Ville instaure la gratuité de ses musées, à compter de leur réouverture et jusqu’au 30 juin 2021 ».

Un accès à la culture qui sera donc réduit d’une journée, toutes les semaines, soit 52 jours par an ! Sauf si l’élue strasbourgeoise renonce à ces fermetures qu’elle n’assume manifestement pas.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.