Contenu abonnés

Léonard de Vinci et la Renaissance italienne

Julie Demarle

Paris, École nationale supérieure des Beaux-Arts, du 25 janvier au 19 avril 2019.

Présentés au Louvre en 2003 à l’occasion de l’exposition dédiée aux dessins et manuscrits de Léonard de Vinci, c’est aujourd’hui in situ que sont exposés les quatre dessins de Léonard de Vinci conservés par l’École Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. Conformément aux normes de conservation préventive - selon lesquelles les œuvres graphiques après une exposition d’une durée maximale d’environ trois mois doivent être protégées de la lumière pendant trois ans avant d’être à nouveau présentées -, ils ne pourront prendre part à la grande rétrospective du Louvre prévue à l’automne 2019 dans le cadre, elle aussi, de la commémoration du cinquième centenaire du décès de l’artiste.


1. Entourage d’Andrea del Verrochio (Francesco di Simone Ferrucci ?)
La Charité de saint Martin
Plume et encre brune - 17,3 x 20,8 cm
Paris, École nationale supérieure des beaux-arts
Photo : Ensba
Voir l´image dans sa page
2. Entourage de Piero di Cosimo
Les Apôtres au tombeau de la Vierge
Plume, encre brune et lavis brun -
26,1 x 23,5 cm
Paris, École nationale supérieure des beaux-arts
Photo : Ensba
Voir l´image dans sa page

Poursuivant sa politique de mise en valeur du très riche fonds de dessins conservé par l’École des beaux-arts – le deuxième plus important de France après le Louvre – entreprise en 2005, le Cabinet Jean Bonna présente avec Léonard de Vinci et la Renaissance italienne un nouvel aspect de l’école italienne [1]. Les dessins italiens, qui occupent une place essentielle dans la collection de l’École des Beaux-Arts, y sont entrés par dons et par legs dès 1867 avec His de la Salle, suivi, peu après, d’Édouard Gatteaux en 1883 et de Madame Valton en 1908, auxquels nous devons les quatre feuilles de Léonard de Vinci, puis de Jean Masson en 1925.


3. Filippino Lippi (1457-1504)
Deux figures d’hommes drapées
Pointe d’argent et gouache sur papier préparé gris - 25,7 x 21 cm
Paris, École nationale supérieure des beaux-arts
Photo : Ensba
Voir l´image…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.