Le permis de construire du stade de Lille annulé en appel

Didier Rykner

14/2/05 - Patrimoine - Lille, Citadelle - Recevoir des lettres d’insulte est parfois fort plaisant. C’est en effet un mail d’un supporter lillois très mécontent, et nous traitant de tous les noms, qui a attiré notre attention sur les dernières péripéties du stade de Lille. Nous ne rappellerons pas les tenants et les aboutissants de cette affaire qui sont exposés ailleurs sur le site (voir l’article d’Alexandre Gady et la brève du 16/12/04).

Le permis de construire délivré par la mairie a été suspendu par la justice vendredi dernier (11 février). L’appel formulé en référé par les associations Sauvons le site de la Citadelle et Renaissance du Lille ancien a donc été couronné de succès. La mairie de Lille a décidé de se pourvoir en cassation.
Certaines des cités possédant les plus belles citadelles de Vauban se sont récemment organisées afin d’obtenir une inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit de Besançon (qui est à l’origine de cette initiative), Blaye, Briançon, Camaret-sur-Mer, Mont-Dauphin, Neuf-Brisach, Saint-Martin-de-Ré et Villefranche-de-Conflent. Plusieurs journaux dont Le Monde du 29 janvier 2005 ont annoncé que Lille faisait partie de cet ensemble de villes. Mais la mairie de Lille a finalement renoncé. On la comprend car on voit mal comment l’Unesco pourrait classer une Citadelle sur laquelle se construit un stade de football.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.