Contenu abonnés

Le Champ de Mars ne connaîtra jamais la paix

1. Le Paris Eiffel Jumping, édition 2017
qui vient tous les mois de juillet occuper
une partie du Champ-de-Mars (là où
s’installera bientôt le Grand Palais éphémère)
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Il ne se passe pas une année sans que le Champ-de-Mars, l’un des plus grands jardins de Paris, qui se trouve entre deux monuments historiques, l’École Militaire et la tour Eiffel, avec de l’autre côté de la Seine le Palais de Chaillot, ne soit gravement dénaturé par tel ou tel événement sportif. Hier c’était la coupe d’Europe de Football, avec la « fan zone » truffée de publicités illégales reconnues comme telles mais une fois que l’événement fût terminé (voir l’article), demain (comme chaque année), ce sera l’installation du Paris Eiffel Jumping, qui transforme le lieu…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.