Contenu abonnés

La sculpture en bronze au temps des derniers Médicis

Plasmato dal Fuoco. La scultura in bronzo nella Firenze degli ultime Medici
Florence, Palazzo Pitti, du 18 septembre 2019 au 12 janvier 2020.

1. Vue de l’exposition
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

L’exposition que le Palais Pitti consacre aux bronzes florentins de la fin de la Renaissance au XVIIIe siècle est tout à fait remarquable. Elle fait cependant davantage parler d’elle pour la présence d’une seule œuvre que pour toutes les autres qu’elle permet de découvrir, ce qui est un peu dommage. La sculpture en question est le bronze présenté par le commissaire de l’exposition (et directeur des Offices) Eike D. Schmidt comme sans aucun doute de Giambologna, et dont nous avions parlé à deux reprises sur le site (ici et ici). La dispute est assez virulente entre ceux qui y voient une œuvre de la fin du XVIe (fondue à Florence sous la direction de Giambologna) et ceux qui considèrent qu’il ne s’agit que d’une fonte de la fin du XVIIe siècle faite à Stockholm d’après un marbre de Giambologna. Nous ne nous prononcerons pas car nous ne sommes pas compétent pour attribuer un bronze comme celui-ci. Remarquons néanmoins que sa qualité est haute (ce que personne, semble-t-il, ne conteste) et qu’à nos yeux la date qu’elle porte sur la base ressemble davantage à 1597 qu’à 1697. Là où certains voient un six mal fait ou altéré, nous voyons un cinq. Ce sera notre seule participation à ce débat qui a donné lieu à un échange dans le Burlington Magazine, et à la publication d’un livre par Alexandre Rudigier [1] (propriétaire de la sculpture).

Parlons plutôt de l’exposition, d’une grande richesse et qui permet de voir des œuvres méconnues, parmi lesquelles un ensemble de dessins de Massimilano Soldani-Benzi découverts par Nicolas Schwed (voir la brève du 10/11/17) dont une grande partie a été achetée par le Musée des Offices. On y verra aussi quatre bronzes d’après l’Antique nouvellement retrouvés et attribués à Giovanni Battista Foggini.


2. Giambologna (1529-1608)
Neptune, 1563-1564
Bronze - H. 78,4 cm
Bologne, Museo Civico Medievale
Photo : Didier Rykner
Voir…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.