Contenu abonnés

La Biennale des Antiquaires, édition 2018

Didier Rykner

Nous ne nous attarderons pas sur ce qui a été relevé, plus ou moins directement, par nombre de nos confrères : la Biennale n’est plus vraiment ce qu’elle était. Les raisons à cela sont multiples : l’annualisation qui ne semble pas avoir plu à tout le monde, l’absence presque complète à deux ou trois exceptions près des galeries de tableaux, la date, beaucoup trop tôt dans la saison, des conflits plus ou moins larvés entre marchands… Le constat est néanmoins là : seulement 62 exposants, ce qui peine à remplir la nef du Grand Palais, beaucoup de pointures absentes, quelques exposants pas vraiment au niveau, des stands parfois pauvres en œuvres majeures…


1. Jerónimo Jacinto de Espinosa
(1600-1667)
Saint Étienne, vers 1650
Huile sur toile - 42 x 31,5 cm
Galerie Ana Chiclana
Photo : Galerie Ana Chiclana
Voir l´image dans sa page
2. Jerónimo Jacinto de Espinosa
(1600-1667)
Saint Laurent, vers 1650
Huile sur toile - 42 x 31,5 cm
Galerie Ana Chiclana
Photo : Galerie Ana Chiclana
Voir l´image dans sa page

Nous ne pouvons pas nous en réjouir car nous avons toujours défendu le marché parisien, et nous espérons fermement que les prochaines éditions permettront de remonter la pente. Sur la date déjà, l’an prochain le salon commencera une semaine plus tard, et dans deux ans deux semaines plus tard, soit aux alentours du 25 septembre. Quant aux nombreux absents, peut-être que les ventes réelles, que semblent avoir réussi certains de leurs confrères qui se déclarent satisfaits, leur donneront-elles envie de revenir.


3. Louis Garneray (1783-1857)
Triomphe de Tourville (combat naval d’Agosta en Sicile, le 21 avril 1676), 1837
Huile sur toile - 55 x 77 cm
Galerie Alexis Bordes
Photo : Galerie Alexis Bordes
Voir l´image dans sa page

Nous ne retiendrons donc que peu de choses de cette édition, ce qui ne signifie pas qu’elle serait absolument sans intérêt. Pour les tableaux, nous ne voyons guère à signaler que le stand d’Ana Chiclana qui présente plusieurs œuvres…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.