Contenu abonnés

L’État espagnol préempte un portrait de Bayeu

21/5/19 - Acquisition - Madrid, Real Academia de Bellas Artes de San Fernando - Le droit de préemption existe aussi pour les musées en Espagne, et c’est ce qu’a fait l’État espagnol lors d’une vente chez Ansorena à Madrid le 16 mai dernier [1]. Celui-ci a pu acquérir pour 108 900 euros le portrait d’un grand orfèvre espagnol du XVIIIe siècle, Antonio Martínez Barrio, peint par l’un des grands peintres de cette époque Francisco Bayeu. Nous avions écrit dans un premier temps qu’il s’agissait d’une œuvre pour le Prado, mais il semble que ce soit en réalité pour la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando.


Francisco Bayeu (Saragosse, 1734-1795),
Portrait de l’orfèvre Antonio Martínez, vers 1778-1780
Huile sur toile - 80 x 69 cm
Madrid, Museo del Prado
Photo : Ansorena
Voir…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.