Contenu abonnés

L’édition 2020 de la BRAFA a ouvert ses portes

BRAFA Bruxelles, du 26 janvier au 2 février

1. Le Triomphe du Temps
Tournai, vers 1520
Laine 336 x 244 cm
De Wit Fine Tapestries Malines
Photo : Galerie De Wit
Voir l´image dans sa page

Le Temps triomphe sur la Renommée. Il avance sur son char et brandit une horloge, muni de la palme de la victoire et couronné de lauriers. Au-dessus, les signes du zodiaque incarnent les mois de l’année. La Galerie De Wit (Malines) expose ce fragment de tapisserie probablement tissée à Tournai vers 1520, qui mélange des éléments du gothique et de la Renaissance (ill. 1). Le sujet est tiré de Pétrarque dont le poème I Trionfi décrit six triomphes, celui de l’Amour, celui de la Chasteté sur l’Amour, celui de la Mort sur la Chasteté, de la Renommée sur la Mort, du Temps sur la Renommée et enfin de l’Éternité sur le Temps. Le sujet inspira de nombreux artistes et fut interprété en peinture, en miniatures ou en tapisserie ; le Kunsthistorisches de Vienne notamment conserve une Série des Triomphes.

2. Sulpice Brizard (1733 - après 1798)
Fauteuil de bureau, vers 1790-1795
Noyer - 97 x 66 cm
Galerie Steinitz Paris
Photo : bbsg
Voir l´image dans sa page

La foire de la Brafa semble elle aussi triompher sur le Temps. D’une édition à l’autre, on retrouve presque les mêmes marchands, placés aux mêmes endroits dans les allées de la foire. Le nombre n’a pas changé depuis l’année dernière : 133 exposants. La rotation des participants est faible, preuve de leur fidélité, mais les absents de cette édition, comme les nouveaux venus confirment l’importance grandissante de l’art contemporain et des arts premiers, tandis que l’archéologie maintient sa place. Et l’art ancien perd du terrain.
Ainsi, les galeries Sismann (Paris), spécialisée dans la sculpture, De Backker (Hogstrate ), dans l’art médiéval, et Mullany (Londres), dans la Haute Époque, ne sont pas revenues cette année. Parmi les six nouveaux exposants en 2020, trois proposent de l’art moderne et contemporain, de l’archéologie, des arts…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.