Contenu abonnés

Goya, génie d’avant-garde, le maître et son école

Agen, Musée des Beaux-Arts, du 8 novembre au 10 février 2020.

1. L’exposition Goya dans l’église des Jacobins à Agen
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Comment faire une exposition Goya avec peu de moyens et beaucoup d’œuvres qui, bien qu’étant passées longtemps pour autographes, ne sont plus aujourd’hui considérées que comme de son atelier ou par ses suiveurs ? Le Musée des Beaux-Arts d’Agen, qui occupe pour l’occasion l’église des Jacobins, a réussi ce pari avec brio. Écueil supplémentaire : le catalogue n’est pas encore paru, ce qui est heureusement compensé pour le visiteur par des panneaux explicatifs bien faits et détaillés, qui permettront même au profane de se sentir à l’aise dans cet univers goyesque. Nous employons cette expression à dessein car même si l’on peut admirer nombre d’œuvres du maître lui-même, il ne s’agit pas - c’eût été impossible - d’une véritable rétrospective. On parlera plutôt d’une série d’expositions-dossiers, autour de questions précises, matérialisées par autant de « boites », ou de « stands » répartis dans la nef de l’église (ill. 1). Quant au fil rouge de l’exposition, il a trait justement à la question de la distinction entre les Goya certains, et ceux qui le sont moins. Car comme nous le disions, si Agen a hérité de la collection Chaudordy où étaient répertoriés pas moins de six Goya, plus une seule de ces œuvres aujourd’hui n’est donnée avec certitude avec l’artiste.


1. Attribué à Francisco Goya (1746-1828)
Autoportrait
Huile sur toile - 80 x 54 cm
Agen, Musée des Beaux-Arts
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. Francisco Goya (1746-1828)
Portrait du prince Wenzel von Kaunitz-Rietberg, vers 1815-1816
Huile sur toile - 59 x 48 cm
Collection particulière
Photo : Sotheby’s
Voir l´image dans sa page

4. Francisco Bayeu (1734-1795)
Autoportrait, vers 1792-1795
Huile sur toile - 133 x 98 cm
Madrid, Real Academia de
Bellas Artes de San Fernando
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.