Frédéric Didier en empereur romain : une exclusivité Momus

Didier Rykner
Château de Versailles
Reconstitution récente (2007) d’un trophée surplombant
l’aile du Midi, avec le profil de l’architecte Frédéric Didier
Photo : Momus
Voir l´image dans sa page

12/10/08 – Patrimoine – Versailles, Château – L’association de protection du patrimoine Momus (Monuments, Musées, Sites et Monuments) vient d’ouvrir son site Internet, avec un peu de retard [1]. La révélation la plus savoureuse concerne Frédéric Didier, l’architecte en chef des Monuments Historiques en charge du château de Versailles, responsable très controversé de restitutions douteuses. Celui-ci n’a pas hésité à se faire représenter, de profil comme un empereur romain sous l’inscription SPQR (ill.), sur l’un des trophées restitués surmontant l’attique de l’aile du Midi.
Venant de quelqu’un qui proclame à tout va qu’il restitue « à l’identique », on peut y voir, plus qu’un trait d’humour, une pratique assez curieuse qui fait plutôt rire jaune. On cherchera en vain, à Versailles, dans le décor sculpté, les visages de Louis Le Vau, François d’Orbay, Jules Hardouin-Mansart, Ange-Jacques Gabriel ou Pierre-François-Léonard Fontaine, tous architectes, il est vrai, nettement moins importants que celui de la « Grille Royale » nouvellement reconstruite.

English version

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.