Contenu abonnés

Fêtes et Kermesses au temps des Brueghel

Julie Demarle

Cassel, Musée de Flandre, du 16 mars au 14 juillet 2019

La Danse de la mariée du musée de Détroit, La Noce villageoise et La Kermesse du Kunsthistorisches Museum de Vienne sont les trois seules œuvres peintes connues de Pieter Brueghel l’Ancien sur le thème des fêtes villageoises. Précisons qu’exclues du prêt, nous ne les verrons à Cassel qu’à travers le prisme de dispositifs numériques. Si l’on redoutait une exposition Brueghel sans Brueghel, le projet d’envergure de la commissaire de l’exposition Sandrine Vézilier-Dussart – directrice du musée – se révèle tout à fait convaincant. Ce qui est d’autant plus rassurant qu’il mobilise, pour la première fois depuis la réouverture du musée de Flandre en 2010, l’ensemble des espaces d’expositions disponibles, reléguant en réserves la totalité des collections permanentes.


1. Johann Theodor de Bry (1561-1623)
Sebald Beham (1500 -1550)
La Grande Kermesse
Eau-forte - 10,7 × 28,5 cm
Gravelines, Musée du dessin
et de l’estampe originale
Photo : Musée du dessin
et de l’estampe originale de Gravelines
Voir l´image dans sa page
2. Pieter Aertsen (vers 1507/1508-vers 1575)
Fête villageoise avec danse paysanne
Huile sur bois - 21,3 × 29, 4 cm
Collection privée
Photo : Collection privée
Voir l´image dans sa page

En cette année de commémoration du 450e anniversaire de la mort du maître flamand, Cassel réunit quatre-vingt douze œuvres autour du sujet des « Fêtes et Kermesses au temps des Brueghel ». Quatre sections chronologiques retracent l’histoire du thème dans l’art des Pays-Bas du XVe au XVIIe siècle. Des prémices, l’exposition présente de rustres paysans d’Albrecht Dürer, des compositions gravées de kermesses et de noces paysannes des années 1520-1530 par Sebald Beham (ill. 1) et Erhard Schön mais aussi quelques peintures de genre, de Pieter Aertsen notamment (ill. 2). Les compositions de Pieter Brueghel l’Ancien sont donc moins novatrices pour leur thème, préexistant, que par le traitement réservé à ce dernier. Elles sont illustrées par des gravures contemporaines…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.