Contenu abonnés

Disparition d’Alain Erlande-Brandenburg

3 3 commentaires
Alain Erlande-Brandenburg
Photo : auteur non identifié
Voir l´image dans sa page

7/6/20 - Disparition - Né en 1937 et disparu le 6 juin 2020 à l’âge de 82 ans, Alain Erlande-Brandenburg était sans conteste un des plus grands historiens de l’art français de la période médiévale [1]. Entré à l’École des Chartes en 1959 et ayant soutenu sa thèse sur les « Funérailles et sépultures royales en France de la fin du VIIIe siècle à 1285 », il fut ensuite diplômé de la section supérieure de l’École du Louvre où il soutint une thèse sur « La statue funéraire en France jusqu’au milieu du XIIIe siècle », avant de soutenir une nouvelle thèse à l’École Pratique des Hautes Études, toujours sur le même sujet de la sculpture funéraire médiévale : « Étude sur les funérailles, les…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.