Contenu abonnés

Deux préemptions à la vente Altounian chez Artcurial

1 1 commentaire

21/09/19 - Acquisitions - Paris, Musée du Louvre ; Cluny, musée Ochier - Le catalogue de la vente de la collection du marchand Joseph Altounian (1889-1952) annonçait la couleur en présentant celui-ci comme « l’antiquaire des musées, l’ami des artistes ». Né à Constantinople à la fin du XIXe siècle, Altounian était passé des rives du Bosphore à celles de la Seine, vivant à Paris où il fréquentait le Bateau-Lavoir et ses artistes. Il avait rencontré en 1922 Henriette Lorbet, descendante d’une famille d’antiquaires de Bourgogne, et le couple s’était ensuite installé à Mâcon. Exposée chez Artcurial en même temps que La Biennale Paris, la collection avait bénéficié d’une mise en scène de Yann Le Coadic et Alessandro Scotto pour ses pièces phares. On y admirait notamment six dessins d’Amedeo Modigliani, ami du collectionneur, dont une superbe Tête [1] (ill. 1) que la maison de ventes avait habilement rapprochée de plusieurs sculptures médiévales dont les deux plus belles ont été fort intelligemment préemptées par les musées français !


1. Amedeo Modigliani (1884-1920)
Tête - Vers 1911-1912
Crayon sur papier - 43 x 26,5 cm
Photo : Artcurial
Voir l´image dans sa page
2. Torse d’homme barbu ou prophète - vers 1115 - 1130
Sculpture en pierre calcaire fragmentaire - 24,1 cm
Cluny, Musée Ochier
Photo : Artcurial
Voir l´image dans sa page

C’est le Centre des monuments nationaux qui a exercé en premier son droit de préemption, comme nous l’a appris un tweet de son président Philippe Bélaval. Le CMN s’est porté acquéreur, avec le soutien du Ministère de la Culture, d’une tête d’homme barbu ou de prophète (ill. 2) en pierre calcaire, sculptée vers 1115-1130 et provenant certainement de l’abbaye de Cluny. Adjugée 78 000€, cette tête rejoindra les collections du Musée Ochier de la ville de Cluny, où sont déjà exposés de nombreux fragments issus notamment des fouilles archéologiques menées sur le site de l’abbaye. Elle avait été acquise sur…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.