Contenu abonnés

Deux panneaux de l’entourage d’Antoine Caron pour Écouen


31/12/20 - Acquisitions - Écouen, Musée national de la Renaissance - Alors que le musée national de la Renaissance prévoit une exposition autour d’Antoine Caron en 2023, deux nouvelles œuvres attribuées à l’entourage de l’artiste beauvaisien, formé sur les chantiers de Fontainebleau au contact de Primatice et Niccolò dell’Abbate, viennent de rejoindre ses collections. Les deux panneaux, passés sur le marché de l’art à l’automne 2019, chez Tajan (ill. 1) et Sotheby’s (ill. 2), ont été acquis après vente par le musée et par sa Société des Amis. Ils rejoignent au château d’Écouen le décor d’un des manteaux de cheminée peints du Pavillon d’Abigaïl considéré comme un témoignage des débuts artistiques du peintre ainsi que deux autres acquisitions récentes dont nous n’avions pas encore parlé.


1. Entourage d’Antoine Caron (1521-1599)
La Confrontation d’Élie et des prophètes de Baal sur le mont Carmel, vers 1600
Huile sur bois - 62 x 75 cm
Écouen, Musée national de la Renaissance
Photo : Tajan
Voir l´image dans sa page
2. Entourage d’Antoine Caron (1521-1599)
La Mort de la femme de Sestos, vers 1580
Huile sur bois - 65,4 x 81,2 cm
Écouen, Musée national de la Renaissance
Photo : Sotheby’s
Voir l´image dans sa page

Acheté auprès de Jacques Leegenhoek, un panneau anonyme d’après Antoine Caron figurant L’Adoration des bergers (ill. 3) était entré au musée en 2017 tandis qu’en 2019, un fragment de tapisserie tissée d’après ses dessins sous la direction du Maître MGP à Bruxelles (ill. 4), acquis auprès de Pierre-Yves Machault et offert par la Société des Amis, était dévoilée au public. Deux remarquables acquisitions, la première témoignant d’une composition perdue de l’artiste, la seconde prouvant l’existence d’un retissage de la Tenture des Valois conservée aux Offices à Florence. Un ensemble que viendront bientôt compléter deux dépôts du Musée d’arts de Nantes, deux œuvres de son école, Le Triomphe du Printemps (ill. 5) et La femme…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.