Contenu abonnés

Deux esquisses de Thomas Jones pour le musée de Cardiff

29/10/20 - Acquisitions - Cardiff, National Museum - C’est un peintre gallois de la seconde moitié du XVIIIe siècle dont certains paysages pourraient tout aussi bien dater du XIXe. Thomas Jones fut longtemps oublié, jusqu’à la publication de ses mémoires en 1951, puis la découverte d’une série d’esquisses à l’huile, réalisées en Italie pour beaucoup, qui furent mises en vente chez Christie’s par ses descendants en 1954. Ce sont ces études, plus que les premiers paysages historiques qu’il exposa à la Société des artistes de Londres, qui ont retenu l’attention, et ont fait de lui un précurseur de la peinture de plein air et du paysage réaliste. L’une d’elles a rejoint le Louvre en 2014 (voir la brève du 24/11/14).


1. Thomas Jones (1742-1803)
Vue de la Wye, début des…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.